Ne laissez pas facebook vous faire espionner : protéger ses données personnelles

Home / Blog / Ne laissez pas facebook vous faire espionner : protéger ses données personnelles

A l’heure où Facebook affiche plus d’un milliard d’utilisateurs actifs au quotidien, la majorité se plaignent d’avoir été un jour victime d’un bug qui publie à leur insu le contenu de leurs messages privés. D’un autre côté, les spams, les publicités ciblées, l’affaire Snowden laissent perplexes bon nombre d’utilisateurs quant au respect de la vie privée sur les réseaux sociaux. Oui, mais au lieu de s’en remettre entièrement à des dispositifs dont les failles sont déjà constatées de partout, il vaut mieux penser à protéger soi même sa vie privée sur les réseaux sociaux. Et ce ne sont pas les moyens pour ce faire qui manquent.

Le contrôle d’identité

Au moment de s’inscrire sur les réseaux sociaux, des données exactes sur l’identité de l’utilisateur sont requises. Pourtant, en y faisant un peu plus attention, on remarque que seuls le nom, l’adresse de courrier électronique, la date de naissance et le sexe sont obligatoires. Les informations supplémentaires demandées par les sites comme Facebook concernant les études, les emplois, les adresses, la situation amoureuse, la religion, l’opinion politique, etc. sont généralement facultatives. En décidant toutefois de les remplir, l’utilisateur peut aussi décider de choisir lesquels de ses contacts peuvent y accéder. Pour ce faire, il suffit d’aller dans « à propos », de sélectionner « modifier » pour chaque information et de cliquer sur « public », « amis », « moi uniquement », ou « personnalisé ».espionner-facebook

Les comptes alternatifs

Une même personne peut disposer de plusieurs comptes sur des réseaux sociaux différents. L’idée est ensuite de ne pas prendre l’habitude d’indiquer à chaque fois les mêmes informations personnelles. E-mail, adresse, contact téléphonique, identité et mot de passe sont des moyens très faciles pour repérer un individu sur la toile s’ils sont utilisés de manière répétitive sur les réseaux sociaux. Ainsi, pour éviter de se faire rapidement retracé par un espion ou un quelconque logiciel espion sur Internet, il suffit de personnaliser chaque profil d’un réseau social à un autre. Pour ensuite se souvenir des informations pour chaque compte, il suffit d’utiliser un gestionnaire de mots de passe ou de les noter quelque part.

Les « like »

Le bouton « J’aime » fait un succès fou sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook. Mais il constitue aussi un repère très fiable révélant avec le temps la personnalité d’un utilisateur. Heureusement, il est aussi possible de régler les paramètres de l’ensemble des « like » en accédant à la fenêtre « mentions j’aime » sous la photo de couverture. Etant donné que les « like » peuvent aussi faire l’objet d’un partage sur Facebook, il est plus prudent de choisir les contacts qui peuvent les visualiser sur votre réseau.

Le cryptage des communicationsespionnage-facebook

Que ce soit sur un ordinateur ou sur un mobile, les logiciels espion sont toujours efficaces. Mais avoir recours au cryptage peut rendre leur tâche plus ardue. Chiffrer des données privées revient à les protéger par des mots de passe et des technologies complexes. Plusieurs applications permettent le cryptage de données sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *