La Taupe : Un des meilleurs films d’espionnage !

Home / Blog / La Taupe : Un des meilleurs films d’espionnage !

La Taupe de Tomas Alfredson figure parmi les meilleurs en termes de films d’espionnage. Réalisé par Tomas Alfredson, ce film raconte l’aventure de George Smiley, un des brillants agents du Cirque, le quartier général des services secrets britanniques de 1973. Alors qu’il s’apprêtait à vivre sereinnement sa retraite, George est rappelé par le cabinet du Premier Ministre pour une ultime mission. Après l’échec de Control pour retrouver la taupe infiltrée dans le service depuis des années, George est mis sur le coup. Sa mission : démasquer la taupe parmi ses anciens collègues Bill Haydon, Percy Alleline, Roy Bland, Toby Esterhase ou lui-même.film-espionnage

La Taupe : Une histoire compliquée

Souvent comparé avec le roman de John Le Carré duquel l’histoire a été tirée, La Taupe a le mérite d’être un film épatant. Entre le récit historique du livre et l’histoire compliquée que l’on retrouve dans le film, le public apprécie certainement davantage ce dernier. En prime, tous les personnages vont avoir du mal à s’en sortir au final, s’ils y arrivent même. Bien que le film tend secrètement à révéler les desous d’une casse-tête soviétique, La Taupe est tout simplement un drame complet. Les héros sont là tou comme les traîtres qui sont hautement qualifiés dans leur rôle. Eux qui se cachent derrière l’apparence de fonctionnaires britanniques respectés, et qui finissent par être démasqués avec le temps. Au cœur de l’histoire, on dénombre aussi une vive tension entre un Occident capitaliste et un Orient communiste. Chaque scénario y fait référence et les dialogues plein de piques renforcent tout simplement cette opposition.

L’agent secret mis à nu

Tout ce qu’il y a à savoir à propos d’un agent secret est dans le film avec tout le beau monde qui l’entoure. La Taupe concerne l’histoire des agents secrets et c’est bien de cela qu’il est sujet dans le film. On fait face à tous types d’espions dans ce récit : des lèches-bottes aux plus coquins, sans oublier les paresseux et les frimeurs. Chacun a ses petits secrets qu’il garde très bien au fin fond de son âme, au prix de sa propre vie ou de son honneur. S’il fallait bien sacrifier une vie pour y arriver, aucun agent secret n’hésitera à tuer. Oui, mais lorsqu’il s’agit d’enquêter sur ses propres collègues, c’est la cata.

Les personnages du film jouent tellement bien leur rôle qu’à chaque scène, on ne sait plus qui est le méchant et qui est le héros. La trahison s’installe dès qu’il est question de remonter dans l’histoire de chacun des agents secrets. L’enquête importe finalement peu au public, leur regard se focalise plutôt sur la révélation qui se fera au final à propos de chaque agent. La découverte de la taupe à la fin du film n’est pas si réjouissante, ce qui l’est davantage, c’est le fait de mettre à nu tous les agents secrets, les coupables comme les non coupables. La progression du film est telle l’épanouissement d’une fleur dans le jardin. On en découvre tous les détails croustillants jusqu’à la fin.la-taupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *